Paris 3e, la création qu'on aime !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 30 avril 2012

Joel Peter Witkin : Enfer ou ciel


BNF Richelieu, Galerie Mansart du 27 mars au 1er juillet 2012

Joel Peter Witkin, Negre's Fetishist >

La BNF nous ouvre de nouveau les portes de l'enfer. Lors de l'exposition James Nachtwey, l'oeil témoin fin 2002, nous découvrions les photographies poignantes et dérangeantes de corps décharnés par la famine et de corps entassés dans des charniers. Elles nous montraient que l'enfer était déjà là. Cette fois-ci, Joel Peter Witkin nous fait pénétrer dans son imaginaire, entre enfer ou ciel. Son œuvre photographique pourrait susciter du dégoût, elle revêt un caractère sacré qui invite au respect et à la méditation.

Lire la suite...

vendredi 13 avril 2012

Matisse : Paires et séries


Centre Pompidou du 7 mars au 18 juin 2012

Henri Matisse, Le Luxe I >

Paires et séries, l'exposition que consacre le Centre Pompidou à Matisse, reprend la même approche que celle choisie pour l'exposition Edvard Munch, l'oeil moderne : comment l'artiste a-t-il exploré la peinture en répétant un même sujet ? A la différence de Munch qui propose de nouvelles versions d'un tableau produit plusieurs années auparavant, Matisse lui reprend plusieurs fois son ouvrage sur une courte période pour aboutir à des œuvres distinctes.

Lire la suite...

lundi 9 avril 2012

Les récits peints, l’autre histoire. Ex-voto mexicains

Institut culturel de Mexico du 9 décembre au 5 avril 2012

Cette exposition de l'Institut culturel de Mexico présente plusieurs témoignages de l'histoire populaire du Mexique depuis le XVIe siècle jusqu'à nos jours. Les ex-votos réunis ici nous plonge dans un Mexique intime. Tous porteurs d'un récit personnel, ils retracent les grands et les petits événements de l'histoire mexicaine. Les ex-votos racontent chacun une histoire, celle des boulets qui frôlent les têtes, des gens qui se cachent derrière les arbres pour échapper à l'armée espagnole ou des survivants d'une manifestation réprimée dans le sang... mais aussi celle des gens qui échappent aux bandits de grands chemins ou à la maladie.

Lire la suite...

vendredi 20 janvier 2012

Centre Pompidou : Danser sa vie

Centre Pompidou du 23 novembre au 2 avril 2012

Loie Fuller >

Georges Pompidou souhaitait un musée pluri-disciplinaire. Danser sa vie s'inscrit complètement dans la lignée de ses grandes expositions qui font la réputation de Beaubourg. Comme toujours, il y a beaucoup d'oeuvres à voir (plus de 300 !). On a parfois l'impression d'être submergé. Et pourtant, chaque salle pourrait faire l'objet de développements plus précis.

Lire la suite...

dimanche 18 décembre 2011

Rétrospective Yayoi Kusama


Centre Pompidou du 10 Octobre au 9 Janvier 2012

L'exposition consacrée à l'artiste japonaise, Yayoi Kusama, nous plonge de plain-pied dans les années 70. Même si son œuvre se fait l'écho des thématiques de cette période : engagement politique, féminisme et explosion de l'art, elle ne s'y limite pas.

Lire la suite...

vendredi 28 octobre 2011

Slavimir Stojanovic : Futro


Centre culturel de Serbie du 9 septembre au 1er novembre 2011

Slavimir Stojanovic >

Connaissez-vous le Centre culturel de Serbie ? Son emplacement est pourtant très central. Le CCS est face au Centre Pompidou et voisin du Centre Wallonie-Bruxelles. Nous avons eu la chance de découvrir l’artiste Slavimir Stojanovic. Souriez, vous allez être interpellés !

Lire la suite...

jeudi 6 octobre 2011

Les frères Chapuisat : Les éléments

Centre culturel Suisse, du 16 septembre au 18 décembre 2011

Photo de l'installation >

Par amitié pour Yann, on ne pouvait taire l'arrivée des acropodes à Paris. Les acropodes sont des structures de béton armé qu'on assemble entre eux pour créer des digues. Il faut d’abord modéliser la digue et son environnement, les acropodes doivent ensuite être disposés selon le schéma modélisé, avec une légère anarchie, de manière à ce qu'ils remplissent leur fonction : casser la houle et diffuser son énergie à l’extérieur. Deux brevets d'acropodes ont été déposés : un français et un américain. En plein cœur du Marais et loin de rivaliser avec la taille monumentale des ouvrages maritimes, le Centre culturel suisse accueille en son sein quelques exemplaires du modèle français.

Lire la suite...

mercredi 7 septembre 2011

Enluminures en terre d’Islam entre abstraction et figuration


Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, galerie Mansart, du 7 juillet au 25 septembre 2011
(exceptionnellement fermée entre le 5 et le 18 septembre)



La BNF nous surprend une nouvelle fois avec cette magnifique exposition de livres anciens, sacrés et profanes, puisés dans ses fonds de manuscrits turcs, persans et arabes. Ses véritables trésors, accompagnés de commentaires érudits, nous ont permis de découvrir des illustrations qui contredisent l'idée selon laquelle la figuration serait totalement proscrite par l'Islam. Magistral !

Lire la suite...

samedi 3 septembre 2011

Acquisitions récentes, d'Antonin Artaud à Tatiana Trouvé


Centre Pompidou, jusqu'au 12 septembre 2011

Silvia Bächli, sans titre, 2007 >
Le Centre Pompidou présente au cabinet d'arts graphiques ses nouvelles acquisitions. Nous y avons vu une centaine de dessins de maîtres et d'oeuvres d'artistes prometteurs choisis parmi les 546 acquis depuis 2006, une admirable sélection.

Lire la suite...

vendredi 17 juin 2011

Paris Delhi Bombay


Centre Pompidou du 25 mai au 19 septembre 2011


Orlan >

Quelques minutes suffisent pour atterrir en Inde : après avoir gravi les escalators du Centre Pompidou au son de chants de moines tibétains - exilés dans le nord de l'Inde -, nous nous sommes dirigés vers un somptueux drapeau hybride : les sequins bleu blanc rouge se mêlent aux sequins orange blanc vert du drapeau indien. Une œuvre d’Orlan, artiste… française ! Le charme aurait pu se briser net. Cette exposition, qui se place dans le prolongement des expositions pluridisciplinaires consacrées aux capitales Paris New York, Paris Berlin, Paris Moscou, a ouvert ses portes à des artistes contemporains indiens et français. L’occasion d’engager un dialogue ? Pas exactement. Nous avons découvert une scénographie révélant un mode de pensée européano centriste : au commencement, un chœur censé expliquer les composantes de la société indienne, ensuite 6 parties, chacune consacrée à une thématique et accueillant des artistes indiens et français. Au-delà de ces partis-pris, la sélection réserve de très belles surprises et témoigne de la vivacité de la scène artistique indienne. A visiter absolument !

Lire la suite...

- page 1 de 2