Quittons quelques instants le troisième et traversons le Boulevard des Filles du Calvaire. Vous trouverez au numéro 8 le repaire de Cartouche. Deux salles, celle dans laquelle vous arrivez et une au bas des escaliers, plus spacieuse, qui donne sur la rue Amelot. Toutes deux sont couvertes de boiseries et de fresques rendant hommage à Cartouche.

Si le restaurant est complet et que vous avez à patienter, avancez dans la salle du bas. Accoudés au bar, vous dégusterez un très agréable St Véran, en avalant goulûment des tartines de rillettes maison. Une bonne mise en bouche ! Il est difficile de résister à l’invitation du chef, Rodolphe Paquin, qui prend plaisir à servir les verres largement. Sa femme, attentionnée, veille à ce que tout le monde passe un bon moment.

Une fois attablés, vous découvrirez une carte de bistrot de saison. Pour faire court : cochonnaille ou cassolette de cèpes en entrée, une basse côte à partager à deux, accompagnée d’une cassolette de pommes de terre et de champignons, et un beau morceau de sandre posé sur une fondue de poireaux, et en dessert des figues rôties, qui laissent échapper un nuage de chocolat onctueux, ou un clafoutis aux mûres parsemées de pépites de chocolat.

En résumé : d’excellents produits, une parfaite maîtrise de la cuisson, un vrai plaisir ! La carte des vins réserve aussi de très belles surprises. Une cuisine généreuse, un lieu et une atmosphère qui méritent donc un détour, au-delà des limites du troisième !

Le repaire de Cartouche
8 boulevard des Filles du Calvaire
75011 PARIS
Tél. : 01 47 00 25 86
Fermé les dimanche et lundi
Menu le midi. Le soir, à la carte, compter 50 € par personne vin compris