Le tableau de Scoli Acosta

En entrant dans la galerie, on tombe nez à nez avec un pentagone blanc. En regardant sur la tranche, on voit une série de cymbales. Il faut descendre au sous sol pour comprendre à quoi peut bien servir ce dispositif. En effet, on y découvre une vidéo qui montre Scoli Acosta caché derrière le tambourin géant ; il le secoue en rythme devant des murs peints. On voit ainsi apparaître ce pentagone, d'un blanc éclatant, devant plusieurs murs. Il s'agit d'une insertion visuelle et sonore dans des décors improbables. De Scoli Acosta, j'ai surtout apprécié la peinture qui se trouve à côté. Elle donne à voir un homme, une femme et un taureau dans des postures naïves. Le traitement, avec les couleurs appliquées sous forme d'aplats unis, renforce la dimension mythologique du tableau.


Scoli Acosta, Cornucopia #2 : Mythological Creatures 2005-2007 >

Par ailleurs, il est amusant de constater que Scoli Acosta a passé 4 ans à étudier Gérard de Nerval en France et qu'il est représenté par la Galerie Laurent Godin, voisine de l'emplacement de la maison du poète. Il lui était difficile de trouver une galerie plus proche de l'ancienne maison du poète, détruite aujourd'hui.




Scoli Acosta, White Pentagonal Monochrome 2009 >


Les dessins de Claude Closky

Deux dessins au stylo bille tournent autour du zéro. Un premier dessin qu'on avait déjà vu à la FIAC représente une série de zéros de grande taille, collés les uns aux autres sur une feuille de format A4. Claude Closky montre ici deux choses qu'il apprécie particulièrement, les séries et les nombres. Il avait d'ailleurs classé les 1000 premiers chiffres dans l'ordre alphabétique pour un Point d'ironie, le magazine gratuit d'Agnès B. En regard de cette série, Claude Closky a dessiné sur une autre feuille A4 un énorme zéro et écrit en dessous "zéro" pour nous éclairer sur ce cercle. C'est peut-être là le résumé de la première série de zéros ? A moins que la galerie n'ait souhaité, en cette période de Noël, présenter le seul chiffre que l'on ne peut pas utiliser pour diviser ; l'esprit de Noël rationalisé. 


Claude Closky, Zero 2009 >

 

Joyeux Noël à tous !

Galerie Laurent Godin
www.laurentgodin.com
5 rue du Grenier Saint Lazare
75003 Paris
Tél. : 01.42.71.17.66
Métro : Châtelet, Rambuteau