Comme on déplace les meubles pour disposer d'un peu plus de place dans un appartement, il gomme les cavaliers des photos des statues équestres pour faire ressortir le côté kitsh et pataud de ses figures du pouvoir. Les statues équestres d'Ivan Argote seraient à ranger sur le meuble de la salle à manger, près du taureau, souvenir d'Espagne.

Ivan Argote, Sans titre >

Ivan Argote adore le métro. Il y trouve une source d'inspiration intarissable. Il fête son anniversaire dans un ascenseur de la RATP. Et tout le monde lui chante joyeux anniversaire. Il y tourne un film avec pour seuls personnages les usagers de la rame. Une espèce de ready made cinématographique. Pour la vidéo Altruisme, il donne aussi de lui-même en embrassant à pleine bouche une barre de métro. Caliente !

Comme il vit à Paris, il va à Beaubourg, il danse devant une croix noire de Malévitch, comme on danse sous la douche. Et puis, les accrochages de Beaubourg ne lui conviennent pas : certains tableaux sont incomplets et méritent des retouches. Qu'à cela ne tienne, équipé d'une bombe de peinture, il ajoute un peu de mouvement à un tableau de Mondrian. On imagine la tête des conservateurs de Beaubourg, leur incompréhension face ce geste, alors qu'Ivan Argote habite cette ville et qu'il souhaite seulement l'arranger à son goût.

Visualisez la vidéo
Ivan Argote, Retouche

Ivan Argote ne se limite pas à la vidéo : il propose aussi des graphitis de carrés blancs. Enfin, Ivan Argote est beau joueur; il sait qu'il ne vit pas tout seul à Paris et il offre au fond de la galerie un mur blanc et une bombe de peinture noire à tous ceux qui souhaiteraient participer à son oeuvre.

Une exposition qui donne envie de reprendre possession des rues de Paris, dans la joie et la bonne humeur.

Galerie Emmanuel Perrotin
www.perrotin.com
10 impasse Saint Claude
76 rue de Turenne
75003 Paris
Site d'Ivan Argote : www.ivanargote.com