Loin d'être un écrin précieux et inaccessible, ce nouveau lieu est ouvert sur l'extérieur. Offrant une magnifique perspective sur la rue de Montmorency, il permet aux oeuvres de dialoguer avec la ville. C'est certainement l'un des plus beaux emplacements du quartier. L'arbre posté devant ne s'y est pas trompé.

Pour sa première exposition dans cet espace augmenté, Bertrand Grimont a réuni les oeuvres de Guillaume Constantin, Grégory Derenne, Jean-François Leroy, Thomas Mailaender, Vincent Mauger, Olivier Metzger, Nathalie Brevet et Hughes Rochette. Peintures, photographies, sculptures, installations, néons, petits et grands formats, ombre et lumière, clair obscur.

Guillaume Constantin, fantôme du quartz v, 2013 >

L'accrochage est très soigné et équilibré : il souligne la singularité de chaque oeuvre tout en nous invitant à les confronter les unes aux autres. Ainsi la magnifique photo d'Olivier Metzger, fumée blanche émanant sur un fond sombre, semble répondre aux peintures de pénombre de Grégory Derenne. L'installation de Jean-François Leroy qui "arrondit" un angle de la galerie fait face à une oeuvre énigmatique de Guillaume Constantin.

On aurait pu craindre que la galerie, une fois installée dans ce nouvel espace, se "madamise" comme on dit en Afrique, passant de la jeune pousse vivace à la galerie établie. Il n'en est rien. La galerie Bertrand Grimont présente toujours des oeuvres exigeantes, qui interpellent et renouvellent notre regard. L'art augmenté.

Gregory Derenne, escalator bibliothèque François Mitterrand, 2013 >

Galerie Bertrand Grimont   => Liste des Articles
203bis, rue Saint Martin
75003 PARIS
Site de la galerie : www.bertrandgrimont.com/