Nicolas Muller, Sans titre, 2011 >

Dans les cinq dessins de Nicolas Muller, on retrouve une structure statique soumise à un élément chaotique. L'accrochage des grands dessins de Philip Vormwald bord à bord rend très bien la cohérence de son œuvre.

Enfin, il y a une très belle série de dessins de Roxane Lumeret. Affirmant un style et une palette de couleurs très personnels qui semblent tout droit sortis des BD des années 50, cette artiste présente sa vision de l'"apocalypse" ou de la "sécurité sociale". Dans les deux cas, le danger semble venir de l'extérieur.

Une suggestion pour l'année prochaine : et si Stéphane Corréard ouvrait sa discothèque aux successeurs de Bashung, Miossec ou Dominique A par exemple ?

Philip Vormwald, Cone filters counter, 2011 >
WHITE PROJECT
www.whiteproject.fr
24 rue Saint Claude
75003 Paris