Nous appréciions ses peintures sur carton ondulé recouvert d'un fond à l'encre de chine, et fourmillant de détails peints en bleu pastel, orange, blanc ou or et de figures dessinées à la craie blanche. Les deux tableaux qui avaient été présentés dans la vitrine sont d'ailleurs accrochés dans la deuxième salle. On y retrouve l'expression de sa mythologie personnelle, nourrie par l'histoire coloniale, la situation politique contemporaine des Etats africains et sa culture sénégalaise.

Omar Ba a réussi à nous surprendre : nous avons découvert à gauche de l'entrée deux grands tableaux à dominante blanche, qui esquissent une perspective naïve et consacrent peu de place à la figure humaine. Les fleurs, les drapeaux, le chien et les baobabs surgissent d'un duvet de plumes blanches. Les sujets colorés et sombres contrastent avec la lumière douce qui émane de ce fond duveteux. Sur le même principe, la série de petits tableaux accrochée au fond de la galerie. On en retiendra deux dessins, une tête de général coiffée d'une casquette imposante, dessinée au crayon rouge, avec, au milieu du visage, une petite tête d'agneau qui rayonne, et la tête d'un âne mangée en son sein par la figure d'un général sans visage.

L'univers d'Omar Ba est plus compliqué que cela. C'est un monde où les strates se sont ajoutées sans se recouvrir ou s'éliminer. Les traces de la colonisation sont enchevêtrées à des représentations plus traditionnelles. Ainsi ce grand tableau dans lequel apparaissent d'un côté les présidents s'affrontant sur un ring et de l'autre des poissons velus tombant du ciel. Il évoque aussi les problèmes qui taraudent l'Afrique comme en témoigne l'oeuvre représentant un prédicateur patibulaire aux faux airs de Kadhafi (grand financeur de mosquées en Afrique sub-saharienne), entouré de livres, d'une église et d'une mosquée. Les apparences sont trompeuses.

D'ailleurs, le monde des apparences, c'est d'abord le domaine de l'illusion. Omar Ba, loin de vouloir lever le voile, nous le montre sous sa propre lumière et nous force à voir différemment.

Galerie Anne de Villepoix   => Liste des Articles
43, rue de Montmorency
75003 PARIS
Site de la galerie : www.annedevillepoix.com/