Centre Pompidou du 25 mai au 19 septembre 2011


Orlan >

Quelques minutes suffisent pour atterrir en Inde : après avoir gravi les escalators du Centre Pompidou au son de chants de moines tibétains - exilés dans le nord de l'Inde -, nous nous sommes dirigés vers un somptueux drapeau hybride : les sequins bleu blanc rouge se mêlent aux sequins orange blanc vert du drapeau indien. Une œuvre d’Orlan, artiste… française ! Le charme aurait pu se briser net. Cette exposition, qui se place dans le prolongement des expositions pluridisciplinaires consacrées aux capitales Paris New York, Paris Berlin, Paris Moscou, a ouvert ses portes à des artistes contemporains indiens et français. L’occasion d’engager un dialogue ? Pas exactement. Nous avons découvert une scénographie révélant un mode de pensée européano centriste : au commencement, un chœur censé expliquer les composantes de la société indienne, ensuite 6 parties, chacune consacrée à une thématique et accueillant des artistes indiens et français. Au-delà de ces partis-pris, la sélection réserve de très belles surprises et témoigne de la vivacité de la scène artistique indienne. A visiter absolument !