Si je vous dis : art contemporain, séries télé, sport, collections de miniatures, cherchez l’intrus… Eh bien, chez Stéphane Lecomte il n’y en a aucun. Car, loin de négliger ces matériaux populaires, il les recycle avec humour et sensibilité, à la manière de Broodthaers, Filliou, Topor, Boby Lapointe ou Katerine.