Centre Pompidou, du 15 septembre au 3 janvier 2011

Beaubourg propose une rétrospective du travail de Gabriel Orozco. La présentation est minimaliste : deux grande tables couvertes d'oeuvres se suivent sur la longueur de la salle et, à côté, des oeuvres posées à même le sol dessinent un grand rectangle. Au mur, quelques tableaux et photos sont accrochés. Un gardien déguisé en policier mexicain surveille l'ensemble.