Paris 3e, la création qu'on aime !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Galerie Dominique Fiat

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 28 février 2012

Hannah Collins : The Fragile Feast


Galerie Fiat du 7 février au 18 mars 2012

Hannah Collins, Anemones 3 (prepared anemones), 120 x 120 cm, 2011 >

Dans le Festin de Babette, Babette, ancienne chef d'un restaurant parisien, a fui la commune de 1871. Elle décide de consacrer tout l'argent qu'elle vient de gagner à la loterie dans la préparation d'un festin, composé de mets rares et délicats et destiné à ses amis danois. Au-delà du sacrifice et de la générosité de Babette, c'est l'importance du choix des matériaux, de leur origine, de leur préparation et de leur cuisson qui nous était ainsi révélée. A regarder les photos de Hannah Collins, on imagine facilement que Ferran Adrià, fondateur du restaurant El Bulli et défenseur de la gastronomie moléculaire, travaille dans son restaurant El Bulli avec la même générosité et le même amour des produits.

Lire la suite...

samedi 12 février 2011

Mundo Interpretado : Cuba, Maroc, Sénégal, Afrique du Sud


Galerie Dominique FIAT du 29 janvier au 26 février 2011 

 Lady of Good Hope, Karen Miller >

A peine avons-nous franchi la porte que la mélodie produite par les cinq boîtes à musique nous envoûte. Mundo Interpretado, le titre de l’exposition, est aussi celui de l’œuvre de Glenda Léon qui est constituée de 5 petites boîtes à musique reprenant en braille le nom des 5 dieux monothéistes. En avançant, on découvre d’autres voix, d’autres artistes qui ont quelque chose à nous dire.

Lire la suite...

samedi 30 octobre 2010

Les galeries du troisième étaient aussi à la FIAC ! (1/2)


FIAC : du 21 au 24 octobre 2010




C’est en 2006 que la foire internationale d’art contemporain a quitté la porte de Versailles pour s’installer en plein cœur de Paris, dans deux sites prestigieux : la cour carrée du Louvre et le Grand Palais. Difficile de refuser cette invitation à parcourir le jardin des Tuileries et à se promener ainsi en plein cœur de Paris. Pourtant, nous boudions la FIAC : nous lui reprochions de s’être un peu endormie. Cette année, nous y sommes allés et nous avons changé d’avis.

Lire la suite...