Galerie Karsten Greve du 28 mai au 30 juillet 2011

James Brown, extrait de la série Les planètes >

Même si l'affiche de l'exposition joue sur l'homonymie de James Brown, le roi de la soul ne s'est pas mis à la peinture. Le James Brown dont on parle ici est blanc et peintre : il a d'abord peint des formes simples sur le dos jauni par le soleil de cartes entoilées du début du siècle dernier. Dépliées, les cartes étaient posées à plat et laissaient ainsi apparaître les lignes de pliure ainsi que les traces d'usure. Son amour des cartes est toujours intact, il dessine aujourd'hui des cartes du ciel.