Galerie Daniel Templon du 10 janvier au 23 février 2013

Philippe Cognée, Mexico 2, 2012 >

De ses déambulations virtuelles, Philippe Cognée rapporte des photographies de maisons dont il peint le portrait. Choisies pour leur qualité esthétique et les matériaux qui les constituent, elles ont toutes en commun de se trouver dans des lieux interlopes ou en déshérence. On passe ainsi sans le savoir de Saint Denis à Detroit.