Galerie Thaddaeus Ropac du 3 mars au 7 avril 2012


Raqib Shaw, Initiations at Xanadu, 2012 >

L'exposition est désormais terminée, mais elle mérite que nous y revenions. La galerie Thaddaeus Ropac nous a effectivement réservé une très belle surprise en invitant Raqib Shaw. Entre extravagance et décadence, ses précieux dessins nous immergent dans un palais baroque rempli de babouins, lémuriens et d'animaux fantasmagoriques. On pense inévitablement au livre Les grands singes de Will Self, qui métamorphosait l'humanité en guenons et chimpanzés débauchés. C'est avec beaucoup plus de délicatesse que l'artiste d'origine indienne explore les relations que nous entretenons avec le pouvoir, le plaisir et la violence. Renversant.